Accédez à la réservation en ligne de votre hôtel

Plusieurs milliers d'hôtels à des conditions avantageuses

Vous êtes ici : Votre-hotel > Italie > Latium > Rome > Rome, la ville et son tourisme

Où réserver votre hôtel à Rome

Rome est la Capitale de l'Italie et de la région du Latium, au centre du pays. Arrosée par le Tibre, la ville se situe à 22 kilomètres de la Mer Tyrrhénienne. Riche d'une histoire de plus de 2500 ans, son centre historique est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Histoire de Rome

L'histoire de la ville débute en 753 av. J.-C., avec le couronnement de Romulus, le premier roi de Rome.

L'année 509 av. J.-C. marque la chute de la royauté et l'instauration de la République. Durant près de cinq siècles, les Romains étendent alors progressivement leur domination à toute la région du Latium, puis à toute la Péninsule italienne et finalement à tout le pourtour méditerranéen. Ils construisent à cette époque, des routes, des aqueducs, des temples, des forums et bien d'autres édifices.

En l'an 27 av. J.-C., Octave reçoit le titre d'Auguste et devient alors le 1er empereur romain. Sous l'Empire, Rome accroît encore son influence et s'octroie l'appellation de Caput Mundi, la Capitale du Monde.

Au Vème siècle, la partie occidentale de l'Empire romain décline et subit les invasions des Goths et des Vandales.

Durant le Moyen-âge, Rome entre dans de nombreux conflits avec ses voisins. Elle devient pourtant le Centre du Monde Chrétien. Le Pape exerce alors son pouvoir sur les états pontificaux.

Au cours de la Renaissance, de nombreux artistes et architectes viennent à Rome pour travailler à la Chapelle Sixtine, à la Basilique Saint-Pierre et sur de nombreux autres ouvrages.

Au XIXème siècle, Rome devient la Capitale de l'Italie réunifiée.

De nos jours, Rome constitue l'une des premières destinations touristiques grâce à son patrimoine archéologique, religieux, culturel et artistique.

Visiter Rome

Le Centre Historique de Rome

Le Centre Historique de Rome est délimité par le Tibre à l'ouest, le Parc de la Villa Borghèse au nord, la Gare Termini à l'est et le Cirque Maxime au sud.

Le Forum RomainDans la Rome antique, la vie s'organisait autour du Forum qui tenait lieu de centre commercial, social, politique, religieux et administratif. Rome compte plusieurs forums : le vieux forum républicain (Foro Romano), puis les forums impériaux (Fori Imperiali).

  • Le Forum Romain (Foro Romano) s'étend au sud de la Via dei Fori Imperiali, entre le Capitole et le Palatin. Il regroupe de nombreux temples, basiliques, arcs de triomphe et autres édifices en ruine datant de l'époque de la République Romaine.
  • La Colonne de Trajan Les Forums impériaux (Fori Imperiali) datent de la période de l'empire romain qui a succédé à la république. Au nord de la Via dei Fori Imperiali, se jouxtent ainsi le Forum de César, le Forum d'Auguste, le Forum de Nerva et le Forum de Trajan. Ce dernier a conservé la Colonne de Trajan, commémorative des victoires de cet empereur sur les Daces, au début du IIème siècle.

Le Colisée Le Colisée (Colosseo), symbole de la Rome Impériale, se situe entre le Forum Romain et la colline du Celio (Caelius). Dans cet immense amphithéâtre, plus de 50 000 spectateurs pouvaient assister à des combats de gladiateurs, des chasses d'animaux sauvages et bien d'autres spectacles.

Le Cirque Maxime, situé entre les collines du Palatin et de l'Aventin, pouvait accueillir 250 000 spectateurs venus assister aux jeux du cirque, notamment les fameuses courses de chars.

Le Mont Palatin, à l'origine de la fondation de Rome, se situe entre le Forum Romain et le Cirque Maxime. Il constitua par la suite, le lieu de résidence privilégié des empereurs romains et conserve les vestiges de palais et de riches demeures. A la Renaissance, le Jardin Farnèse fut dessiné sur les ruines du Palais de Tibère.

Le Palais des Sénateurs au fond de la Place du Capitole Le Capitole, l'une des sept collines de Rome, fut le centre politique de la Rome antique. A son sommet se trouve la Place du Capitole (Piazza del Campidoglio), entourée de trois palais : le Palais des Sénateurs (Palazzo Senatorio), le Palais des Conservateurs (Palazzo dei Conservatori) et le Palais Neuf (Palazzo Nuovo). Le Palais Neuf et le Palais des Conservateurs abritent les Musées du Capitole tandis que le Palais des Sénateurs héberge la mairie de Rome.

Le Vittoriano A quelques dizaines de mètres, se dresse le Vittoriano. Cet imposant monument rend hommage à Victor Emmanuel II, le premier Roi d'Italie et à la réunification du pays. Il domine la Place de Venise (Piazza Venezia) et le Palais de Venise (Palazzo Venezia) attenant.

La Basilique de Sainte-Marie Majeure A l'est de la Place de Venise, entre le Colisée et la Gare de Rome-Termini, s'étend L'Esquilin (Esquilino), l'une des sept collines de Rome. A son sommet, se dresse la Basilique de Sainte-Marie Majeure, entre la Place de l'Esquilin (Piazza dell'Esquilino) et la Place de la Basilique de Sainte-Marie Majeure (Basilica di Santa Maria Maggiore), agrémentées chacune d'un obélisque. Le quartier Monti, l'un des plus anciens de Rome, s'étend entre la Place de l'Esquilin, la Via del Quirinale, le Forum de Trajan, le Colisée, la Place de Saint-Jean de Latran (Piazza di San Giovanni in Laterano) et la Via Merulana.

Un peu à l'est de ce quartier, la Place Victor Emmanuel II (Piazza Vittorio Emanuele 2) conserve les vestiges d'une fontaine monumentale à côté de la Porte Magique. Parviendrez-vous à décrypter enfin la mystérieuse recette de la fabrication de l'or qui s'y trouve gravée ?

Un peu plus à l'est encore, la Porte Majeure (Porta Maggiore), percée dans le mur d'Aurélien, contrôlait l'entrée est de la cité romaine et supportait les deux aqueducs superposés : l'Aqua Claudia et l'Anio Novus.

A l'ouest de la Place de Venise, au bout de la Via del Plebiscito, vous arrivez sur la Place du Saint Nom de Jésus (Piazza del Gesù) attenante à l'Eglise du Gesù (Chiesa del Gesù). Cette église Jésuite du XVIème siècle, renferme le tombeau de Saint-Ignace.

Poursuivez votre route par le Corso Vittorio Emanuele 2 jusqu'au Largo di Torre Argentina. Cette vaste place rectangulaire est occupée par l'Area Sacra, un complexe archéologique qui fait face au Teatro Argentina.

Descendez ensuite la Via Arenula et empruntez la Lungotevere dei Vallati le long du Tibre, jusqu'au Ponte Sisto. Vous vous trouvez alors tout près de la Place Capodiferro (Piazza Capodiferro) où se trouve le Palais Spada (Palazzo Spada) qui abrite une galerie d'art.

A quelques pas de là, se trouve le Palais de Farnèse sur la Place Farnèse (Piazza Farnèse). Ce Palais édifié à l'origine pour le Cardinal Farnèse (futur Pape Paul III), héberge aujourd'hui l'ambassade de France.

Le Marché sur la Place de Campo dei Fiori Rejoignez ensuite la Place de Campo dei Fiori (Piazza di Campo dei Fiori). Cette charmante place s'anime tous les matins grâce à son marché aux fleurs et aux fruits et légumes.

La Fontaine de Neptune sur la Place Navone Plus au nord s'étend la Place Navone (Piazza Navona). Cette place gigantesque épouse la forme de l'ancien Stade de Domitien. Elle comporte trois fontaines monumentales : la fontaine des Quatre-Fleuves, surmontée d'un obélisque, la fontaine de Neptune et la fontaine du Maure. La Place Navone est entourée de bâtiments de style baroque dont l'Eglise Sainte-Agnès en Agone (Chiesa di Sant'Agnese in Agone), face à la fontaine des Quatre-Fleuves.

Le Panthéon sur la Piazza della Rotonda A une centaine de mètres de là, ne manquez pas le Panthéon, sur la Piazza della rotonda. D'abord temple consacré à tous les dieux dans l'antiquité, le Panthéon s'est reconverti en église depuis le VIIème siècle. Ce bâtiment impressionne notamment par les dimensions de sa coupole de 43 mètres de diamètre. Plusieurs personnalités dont Vittorio Emanuele II, Umberto Ier et Raphaël reposent dans les chapelles disposées sur le pourtour.

L'éléphant de la Place de la Minerve derrière le Panthéon Derrière le Panthéon, l'Eglise Sainte-Marie sur la Minerve (Chiesa Santa Maria Sopra Minerva) se situe Place de la Minerve (Piazza della Minerva), sur l'emplacement d'un ancien temple de Minerve. Devant cette église gothique richement décorée, au centre de la place se dresse la statue d'un éléphant portant un obélisque égyptien.

A 200 mètres du Panthéon, au centre de la Place de la Colonne (Piazza Colonna), se dresse la Colonne de Marc-Aurèle. Ce monument érigé au IIème siècle, commémore les victoires de cet empereur romain sur les Germains et les Sarmates. La colonne est surmontée par la statue de Saint-Paul qui a remplacé celle de Marc-Aurèle au XVIème siècle. Face à la colonne Marc-Aurèle, le Palais Chigi demeure le siège du gouvernement et la résidence du Président du Conseil Italien.

La Fontaine de Trévi A une centaine de mètres, de l'autre côté de la Via del Corso, la Fontaine de Trevi constitue l'un des monuments emblématiques de Rome. Elle représente le char de Neptune tiré par deux chevaux marins et guidé par des tritons. Située à la jonction de la Via delle Murate et de la Via del Lavatore, cette fontaine monumentale occupe une scène du film de Fellini, la Dolce Vita.

Le Palais du Quirinal Non loin de la Fontaine de Trevi, le Palais du Quirinal se situe sur la Place du Quirinal (Piazza del Quirinale), du nom de la plus haute colline de Rome. Autrefois résidence d'été des Papes, ce bâtiment constitue aujourd'hui, la résidence officielle du Président de la République Italienne. Longez le Palais par la Via del Quirinale et visitez l'Eglise Saint-André du Quirinal (Sant'Andrea al Quirinale) et l'Eglise Saint-Charles des Quatre Fontaines (San Carlo alle QuattroFontane), deux églises de style baroque. La Place des quatre fontaines toute proche, tire son nom des quatre fontaines qui agrémentent chaque angle de la place.

De la Place des Quatre Fontaines, empruntez la Via delle quattro fontane vers le nord-ouest, jusque la Place Barberini (piazza Barberini). En son centre, admirez la Fontaine du Triton.

L'escalier devant l'Eglise de la Trinité-des-Monts vu depuis la Place d'Espagne Poursuivez votre périple par la Via Sistina qui vous amène devant l'Eglise de la Trinité-des-Monts (Trinità dei Monti). Cette église française surplombe l'escalier de la Trinité-des-Monts et domine la Place d'Espagne (Piazza di Spagna). Cette place très fréquentée offre une belle perspective de la Fontaine de la Barcaccia, de l'église de la Trinité-des-Monts et de l'escalier monumental qui y monte.

Au bout de la Place de la Trinité des Monts (Piazza della Trinità dei Monti) se trouve la Villa Médicis. Ce magnifique palais abrite l'Académie de France à Rome et intègre avec d'autres musées, le Parc de la Villa Borghèse.

L'Obélisque de la Place du Peuple devant les statues et la colline du Pincio Redescendez ensuite par la Vialle della Trinità dei Monti puis la Viale Gabriele D'Annunzio d'où vous jouissez d'une superbe vue sur la Place du Peuple (Piazza del Popolo). Cette immense place se trouve au point de convergence de trois rues (Via del Babuino, Via del Corso et Via di Ropetta) en forme de trident. Cette place comporte un obélisque, des fontaines et des statues disposées au pied de la colline du Pincio. Au nord de cette place, la Porte du Peuple (Porta del Popolo), percée dans le mur d'Aurélien, contrôlait jadis l'entrée nord de la cité romaine.

La rive droite du Tibre

De l'autre côté du Ponte Regina Margherita s'étend Prati, un quartier élégant de Rome situé entre le Tibre et le Vatican. Sur la Place du Tribunal (Piazza dei Tribunali), se trouve la Cour Suprême de Cassation qui siège dans le Palais de Justice surnommé aussi le Palazzaccio.

Le Château Saint-Ange de l'autre côté du Pont Saint-Ange Sur la Piazza Adriana attenante à la Place du Tribunal, se dresse le Château Saint-Ange (Castel Sant'Angelo). Cet ancien mausolée d'Hadrien fut par la suite reconverti en forteresse pour les papes.

Du Château Saint-Ange, empruntez la Via della Conciliazione et entrez dans la Cité du Vatican par la Place Saint-Pierre. Cette immense place aménagée au XVIIème siècle, est délimitée par deux colonnades en demi-cercle de quatre rangées de colonnes chacune et surmontées de plusieurs dizaines de statues. En son centre se dresse un obélisque entouré de deux grandes fontaines. Face à vous, s'impose la Basilique Saint-Pierre, construite sur l'emplacement du tombeau de Saint-Pierre. Cette basilique constitue l'un des sept lieux de pèlerinage à Rome. Votre ascension de la coupole, sera récompensée par l'un des plus beaux points de vue sur la ville de Rome.

L'abside de la Basilique Sainte-Marie de Trastevere Au sud-est du Vatican, Trastevere est un quartier de Rome qui comme son nom l'indique, se trouve de l'autre côté du Tibre par rapport au centre historique. Ce quartier pittoresque, avec ses ruelles pavées, ses bars et ses restaurants, attire de nombreux visiteurs autour de la Place Sainte-Marie de Trastevere (Piazza Santa Maria in Trastevere) et de la Basilique Sainte-Marie de Trastevere (Basilica di Santa Maria in Trastevere), une des plus anciennes de Rome.

Aurélio est un autre quartier situé à l'ouest de Rome et qui jouxte la Cité du Vatican. Il tire son nom de la Via Aurelia qui le traverse et qui relie Rome à Pise en longeant la Mer Tyrrhénienne.

L'Exposition Universelle de Rome

Situé en bordure de la Via Ostiense, le quartier EUR (Esposizione Universale di Roma), construit vers la fin des années 30, devait servir de vitrine architecturale à l'occasion de l'Exposition Universelle prévue en 1942 mais annulée à cause de la guerre. A présent Centre de loisirs et Quartier d'affaires, il comprend un Palais des Sports et quelques musées comme le Musée de l'Histoire de Rome.

Le Pèlerinage à Rome

Capitale de l'Eglise Catholique, Rome compte plusieurs centaines d'églises et de lieux de culte et constitue l'une des principales destinations de pèlerinage chrétien, avec Jérusalem et Saint-Jacques-de-Compostelle. A Rome, les pèlerins visitent sept sanctuaires : la Basilique Saint-Pierre, la Basilique Saint-Jean de Latran, la Basilique de Sainte-Marie Majeure, la Basilique Saint-Paul hors-les-murs, la Basilique Saint-Laurent hors-les-murs, la Basilique Sainte-Croix de Jérusalem et la Basilique Saint-Sébastien hors-les-murs.

  • La Basilique Saint-Pierre La Basilique Saint-Pierre du Vatican (Basilica di San Pietro in Vaticano) peut accueillir plus de 60 000 personnes et constitue un haut-lieu saint puisqu'elle abrite la sépulture de Saint-Pierre. Sa façade présente une succession de colonnes et un balcon d'où le Pape donne sa bénédiction. Au centre de la Place Saint-Pierre se dresse l'Obélisque du Vatican.
  • La Basilique Saint-Jean de Latran (Basilica di San Giovanni in Laterano), première basilique chrétienne de Rome construite au IVème siècle, demeure la cathédrale de Rome dont l'évêque n'est autre que le Pape. Elle se situe sur la Place de Saint-Jean de Latran (Piazza di San Giovanni in Laterano).
  • La Basilique de Sainte-Marie Majeure (Basilica di Santa Maria Maggiore) se dresse entre la Place de l'Esquilin et la Place de la Basilique de Sainte-Marie Majeure. Elle conserve précieusement une représentation de la Nativité et des reliques du Saint Berceau.
  • La Basilique Saint-Paul hors-les-murs (Basilica San Paolo Fuori le Mura) se trouve le long de la Via Ostiense, sur l'emplacement de la tombe de Saint-Paul, en dehors de l'enceinte de la ville fortifiée par l'Empereur Aurélien au IIème siècle.
  • La Basilique Saint-Laurent Hors-les-Murs La Basilique Saint-Laurent hors-les-murs (Basilica San Lorenzo Fuori le Mura), édifiée sur le site de la sépulture de Saint-Laurent, se situe sur la Piazzale del Verano.
  • La Basilique Sainte-Croix de Jérusalem (Chiesa di Santa Croce in Gerusalemme) donne sur la Place Sainte-Croix de Jérusalem (Piazza di Santa Croce in Gerusalemme) à quelques centaines de mètres de la Basilique Saint-Jean de Latran. Elle abrite les reliques de la Passion.
  • La Basilique Saint-Sébastien hors-les-murs (Chiesa di San Sebastiano Fuori le Mura), est construite au IVème siècle au-dessus des catacombes, le long de la Via appia Antica. Elle conserve en relique une des flèches qui a atteint Saint Sébastien au cours de son martyre.

Les musées de Rome

Les Musées du Capitole se situent de part et d'autre de la Place du Capitole, dans le Palais des Conservateurs et le Palais Neuf, reliés entre eux par une galerie. Ces musées présentent des statues et des bustes antiques, ainsi que la célèbre sculpture de la Louve du Capitole. De superbes collections de peintures y sont également exposées.

Le Palais de Venise Le Musée du Palais de Venise (Museo di Palazzo di Venezia), se situe Via del Plebiscito 118 et occupe une partie du Palais de Venise. Il abrite des collections de peintures du XVème au XVIIIème siècle ainsi que des objets d'arts décoratifs du haut moyen-âge et de la Renaissance.

Le Palazzo Braschi abrite au Via di san Pantaleo 10, le musée de l'Histoire de Rome, du Moyen-âge au début du XXème siècle.

Le Sarcophage des Epoux du Musée National Etrusque de la Villa Guillia Plusieurs musées occupent le Parc de la Villa Borghèse. A l'est du parc, la Galerie Borghèse, sur la Piazzale Scipione Borghese, expose de très riches collections de sculptures et de peintures amassées au fil des siècles par la famille Borghèse. Situé au nord du Parc de la Villa Borghèse, sur la Piazzale di Villa Giulia, le Musée National Etrusque de la Villa Guillia renferme des centaines d'objets usuels issus de la civilisation étrusque, dont un exemplaire du Sarcophage des Epoux. A une centaine de mètres de là, Viale delle Belle Arti 131, se trouve la Galerie Nationale d'Art Moderne et Contemporain. Vous y trouverez des peintures et des sculptures des XIXème et XXème siècles.

Le Musée d'Art Contemporain de Rome (MACRO) s'est installé via Reggio Emilia, sur le site d'anciennes usines de la ville. Il expose toutes formes d'oeuvres d'art contemporain à partir de 1960.

La Galerie Nationale d'Art Ancien occupe Via delle Quattro Fontane 18, le Palais Barberini. Elle expose de grandes oeuvres de peintres italiens et européens.

Le Musée National de Rome (Museo Nazionale Romano) conserve les trésors archéologiques liés à l'histoire et à la culture de la ville, sur différents sites : les Thermes de Dioclétien, le Palazzo Massimo alle Terme, le Palais Altemps et la Crypte Balbi.

  • Les Thermes de Dioclétien (Terme di Diocleziano), les plus vastes de la Rome Antique, pouvaient accueillir jusque 3000 personnes. Sur ses ruines entre la Gare de Rome-Termini et la Place de la République (Piazza della Repubblica), fut construite au XVIème siècle, la Basilique Sainte-Marie des Anges. Le Musée occupe aujourd'hui l'ancienne chartreuse et présente des épigraphes, des objets et des sculptures antiques.
  • Le Palazzo Massimo alle Terme se situe Largo di Villa Peretti 1, près de la gare de Rome-Termini. Il présente des oeuvres de l'antiquité romaine dont des représentations d'empereurs et d'hommes d'état.
  • Le Palais Altemps (Palazzo Altemps) se situe Piazza sant'Apollinare 46, une petite place au nord de la Place Navone. Il abrite une prestigieuse collection de sculptures antiques et de peintures baroques.
  • La Crypte Balbi (Crypta Balbi) constitue un site archéologique transformé en musée d'art antique et médiéval, situé Via delle Botteghe Oscure 31. Il présente la transformation du paysage urbain depuis l'antiquité et l'évolution de la culture à Rome, entre le Vème et le Xème siècle.

Le Musée de la Civilisation Romaine (Museo della Civiltà Romana) se situe Piazza Giovanni Agnelli, dans le quartier EUR. Il retrace l'Histoire de Rome au travers de maquettes et de reproductions d'objets de la Cité Antique.

Les Musées du Vatican répartissent leurs collections dans plusieurs édifices. Ceux à l'ouest de l'Espace Quattro Cancelli, abritent le Musée Grégorien des Antiquités Païennes (Museo Gregoriano Profano), le Musée Pie IV - Clement XIV (Museo Pio-Clementino), la Pinothèque, le Musée d'Ethnologie et des Missionaire et un Musée des attelages. Le Musée Grégorien Egyptien (Museo Gregoriano Egizio) renferme de nombreuses pièces originaires d'Egypte du temps de l'Empire Romain. Le Museo Pio-Clementino présente dans le Belvédère, essentiellement des statues antiques et des sculptures grecques. A l'étage, le Musée Grégorien Etrusque expose des objets funéraires étrusques. Ne manquez pas non plus la Galerie des Cartes et la Galerie des Tapisseries. La visite se termine par la Chapelle Sixtine et les célèbres fresques peintes par Michel-Ange.

Loisirs et spectacles

Le Teatro dell'Opera di Roma se situe Piazza Beniamino Gigli 7 et propose des concerts, des récitals et des ballets de danse classique. En été, un festival se déroule dans les Thermes de Caracalla, Viale delle Terme di Caracalla, au sud de la colline de Célio.

Le Palais des Expositions (Palazzo delle Esposizioni), situé Via Nazionale 194, présente de grandes expositions artistiques. Il dispose d'une salle de projection, d'un auditorium, d'un restaurant, d'une bibliothèque et d'une salle multifonctionnelle dénommée le forum.

L'Auditorium du Parc de la Musique L'Auditorium du Parc de la Musique (Parco della Musica) se situe Viale Pietro De Coubertin, près du Stade Flaminio et du Palais des Sports, dans le quartier de Parioli. Il abrite trois salles de spectacle de 600 à 2700 places, un théâtre-studio, un foyer et un amphithéâtre placé au coeur de l'auditorium. Il héberge l'Orchestre de l'Académie Nationale de Sainte-Cécile.

Voisin du Parc de la Musique, le Stade Flaminio accueille Viale dello Stadio Flaminio, jusqu'à 25 000 supporters venus assister aux rencontres de l'équipe italienne de rugby dans le Tournoi des Six Nations.

A 200 mètres de là, Viale Tiziano, dans le Palais des Sports (Palazzetto dello Sport), se disputent les rencontres de la M. Roma Volley, le club local de volley-ball.

De l'autre côté du Tibre, le Stade Olympique de Rome (Stadio Olympico di Roma) situé Via Foro Italico, a accueilli en 1990, la finale de la Coupe du Monde de Football que l'Allemagne a remportée face à l'Argentine. De nos jours, ce stade de 72 000 places est partagé par les supporters des équipes de football de l'A.S. Rome (Associazione Sportiva Roma) et de la S.S. Lazio de Rome (Societa Sportiva Lazio).

Un autre Palais des Sports, le PalaLottomatica se situe dans le quartier EUR, sur la Place du Palais des Sports (Piazzale dello Sport). Cette enceinte multifonctionnelle accueille les rencontres de basket du Pallacanestro Virtus Roma mais aussi d'autres grandes compétitions sportives en salle et organise des spectacles et des concerts pouvant attirer plus de 10 000 spectateurs.

Réserver un hôtel à Rome

Pour réserver votre hôtel, choisissez-le d'abord parmi les hôtels disponibles à Rome.

Transports : accéder et se déplacer à Rome

Par avion

Deux aéroports desservent Rome : l'aéroport Léonard de Vinci et l'Aéroport de Ciampino.

  • L'Aéroport de Rome Léonard-de-Vinci se situe sur le territoire de la commune de Fiumicino, à une trentaine de kilomètres de Rome en direction du sud-ouest. De cet aéroport le train Leonardo Express effectue le trajet direct avec la Gare de Rome-Termini tandis qu'une autre ligne de chemin de fer à destination d'Orte ou de Fara Sabina, assure la liaison avec les gares de Trastevere, d'Ostiense et de Tiburtina. Une ligne de bus relie également l'aéroport avec les gares de Tiburtina et de Termini.
  • L'Aéroport de Rome Ciampino se trouve quant à lui, à une quinzaine de kilomètres au sud-est de Rome sur la commune de Ciampino. De l'aéroport, un bus vous conduit à la station d'Angnina d'où vous pouvez rejoindre en métro, la Gare de Rome-Termini.

Par le train

La Gare Centrale Termini constitue la principale gare de Rome. Elle se situe sur la Piazza dei Cinquecento, à l'intersection des lignes A et B du métro et de nombreuses lignes de bus et de tram.

La Gare de Tiburtina, la seconde gare de la ville, se situe sur la Circinvallazione Nomentana. Elle est couplée avec une station de métro de la ligne B.

Les autres gares de moindre importance sont la Gare d'Ostiense, la Gare de Trastevere, la Gare de Tuscolana et la Gare de San Pietro.

Par la route

Toutes les autoroutes et les routes nationales (SS pour Strade Statali) menant à Rome se raccordent sur le GRA (Grande Raccordo Anulare), le périphérique de la ville :

  • l'Autoroute A1 qui parcourt l'Italie de Milan, Bologne et Florence jusqu'à Naples,
  • l'Autoroute A91 en direction de l'Aéroport de Rome-Fiumicino Léonard de Vinci,
  • l'Autouroute A24 en direction de L'Aquila et de la Mer Adriatique,
  • la SS1 vers Pise,
  • la SS2 vers Sienne et Florence,
  • la SS3 vers Terni et Fano sur la Côte Adriatique,
  • la SS4 vers Porto d'Ascoli,
  • la SS5 vers Tivoli et Pescara.

Louer une voiture

Pour vous déplacer, vous pouvez également louer une voiture avec notre partenaire Rentalcars.com.

Les transports en commun à Rome

La principale gare routière se trouve près de la gare de Tiburtina, sur la Piazzale Tiburtina.

Deux lignes de métro se croisent en sous-sol de la Gare de Rome-Termini, huit lignes de Tram et plus de 200 lignes de bus complètent le réseau de transports en commun de la ville.

Crédit Photos de Rome

Merci aux auteurs des photos et à l' ENIT, l'Agence Nationale Italienne pour le Tourisme qui nous autorisent à vous présenter ces superbes vues de la Ville de Rome :

  • Le Forum Romain : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • La Colonne de Trajan : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • Le Colisée : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • Le Palais des Sénateurs au fond de la Place du Capitole : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • Le Vittoriano : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • La Basilique de Sainte-Marie Majeure : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • Le Marché sur la Place de Campo dei Fiori : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • La Fontaine de Neptune sur la Place Navone : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • Le Panthéon sur la Piazza della Rotonda : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • L'éléphant de la Place de la Minerve derrière le Panthéon : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • La Fontaine de Trévi : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • Le Palais du Quirinal : © Fototeca ENIT / Andrea Diaco
  • L'escalier devant l'Eglise de la Trinité-des-Monts vu depuis la Place d'Espagne : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • L'Obélisque de la Place du Peuple devant les statues et la colline du Pincio : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • Le Château Saint-Ange de l'autre côté du Pont Saint-Ange : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • L'abside de la Basilique Sainte-Marie de Trastevere : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • La Basilique Saint-Pierre : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • La Basilique Saint-Laurent Hors-les-Murs : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • Le Palais de Venise : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • Le Sarcophage des Epoux du Musée National Etrusque de la Villa Guillia : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano
  • L'Auditorium du Parc de la Musique : © Fototeca ENIT / Vito Arcomano

Remerciements

Merci à Anne Chabot (Booking.com), pour son aide précieuse durant plusieurs mois dans le cadre de notre partenariat.

Votre recherche d'hôtel

Votre séjour
ou choisir parmi toutes les destinations
Editer
Catégorie de l'hôtel

Précisez éventuellement une ou plusieurs catégories.

Equipements et prestations

Choisissez éventuellement une ou plusieurs de ces prestations.

Activités

Choisissez éventuellement une ou plusieurs de ces activités.

Vos choix de présentation

Préférences d'affichage

Autres hôtels proches de Rome

Vous pouvez élargir votre recherche aux hôtels disponibles dans les communes situées à moins de 5 km, entre 5 et 10 km ou plus de 10 km à vol d'oiseau de Rome :

Autres lieux